1 Molar

Dissertation Sur La Sous Culture Jeune

La culture jeune est l'ensemble des activités culturelles et subculturelles spécifiques aux adolescents et aux jeunes adultes. Ils y manifestent leur position parfois juste plus moderne, parfoiscritique et parfois opposée aux valeurs et aux normes dominantes.

Les adeptes s'identifient avec leur culture de jeunesse à travers certains symboles de groupe, comme :

un langage spécifique : voirargot et verlan.
des styles de musique spécifiques : voir rock, pop, punk, grunge, metal, rap et electro.
un langage corporel : vêtements, bijoux, tatouages...
des phénomènes de groupe particuliers: boîtes de nuit, drogue...

Avant 1950:
la « jeunesse swing » dans l'Allemagne nazie
la jeunesse ouvrière révolutionnaire après la première guerre mondiale (voir aussi nudisme)
Dès 1950:
lerock 'n' roll
Dès 1960:

Les Beatniks, le rock britannique et les hippies
Dès 1970:
Le rock, le hard rock. Les débuts d'un mouvement écologique ? Les yuppies ?
Les « soixante-huitards ». Unmouvement de jeunes gauchistes ?
Dès 1980:
Le Punk, le Gothique et le Metal. New wave ? Disco ?
De 1990 à aujourd'hui :
La techno, le rap, le grunge et les skaters
Les milieux subculturelsd'immigrés de 2e ou 3e génération dans les banlieues des grandes villes
Surtout en Allemagne une culture de jeunesse violente inspirée par les « valeurs » du nazisme (et exploitée par des néo-nazis)[réf.nécessaire]
Culture de jeunesse et générations[modifier]Depuis l'apparition de la culture pop dans les années 1960, de plus en plus de gens, sortis de leur adolescence depuis longtemps, restent fidèlesà leur culture de jeunesse. Elle reste vivante dans leur identité et dans leur façon de vivre. Ainsi par exemple les concerts des Rolling Stones mobilisent mêmes des retraités qui jubilent. D'autresgroupes sans succès commercial continuent à tourner aussi, motivés par l'expression d'une structure émotionnelle différente de la norme de référence. Des adultes « restés jeunes » de cette manière...

Plan de dissertation

Dans quelle mesure peut-on parler d’une culture jeune ?

Introduction

Depuis toujours, des cultures différentes se rencontrent et cohabitent dans le mondeentier, mais également au sein d’un même pays. Dans notre société actuelle, les jeunes ontils
une culture spécifique, c’est-à-dire des normes, des valeurs, pratiques sociales et
culturellesacquises et partagées, qui leurs sont propres ?
Nous pouvons tout d’abord distinguer une culture jeune mais nous verrons pas la
suite qu’il existe des limites à cette définition et qu’il serait plus justede parler « des cultures
jeunes ».

I. Il existe une culture jeune

A. Les jeunes ont de nombreux points communs depuis longtemps :
-Ils écoutent beaucoup lamusique, sortent avec leurs amis qui occupent une grande
place dans leur vie, pratiquent diverses activités ensemble, notamment le sport.
-Ils disposent de peu de moyens financiers

B.Les jeunes se regroupent entre eux, autour de points communs, car ils vivent une
période plutôt instable :
- Ils passent de l’enfance à l’âge adulte donc doivent faire par eux-même des choix ; ilsn’ont pas de statut défini.
-Ils cherchent à se repérer dans un monde où ils doivent faire face à de nombreuses
alternatives parfois contradictoires. Ils cherchent leurs propres normes.II. Mais la culture jeune n’est pas uniforme

A. Les jeunes peuvent être, malgré leurs points communs, différents :
- En fonction de leur origine sociale, ils n’ont pas tousles même goûts, les même
points de vue. Par exemple, ils aiment et écoutent de la musique, en général, mais
pas nécessairement les même styles.
- Ils ne pratiquent pas les même activité selonleur statut : étudiants ou non, selon la
tranche d’âge, le sexe etc.
B. La culture jeune ne peut pas être considérée comme une culture à part entière
car les jeunes ont des points communs...

Leave a Comment

(0 Comments)

Your email address will not be published. Required fields are marked *